Couteau Chasse

Outil indispensable, le couteau de chasse doit être performant et fiable. En effet, ce couteau tactique doit répondre à certains besoins spécifiques. Appelé aussi couteau de survie, il doit permettre de dépouiller, de dépecer ou d’éviscérer. En effet, vous devez choisir le bon couteau, à défaut d’opter pour un couteau polyvalent, un couteau suisse ou un couteau de poche Laguiole ou Opinel.

Quelle lame pour votre couteau de chasse ?

A priori, les couteaux de chasse se déclinent en différents matériaux et modèles. Toutefois, les critères les plus importants à retenir sont la lame fixe ou pliable, en inox ou acier carbone.

Lame fixe

Destiné à un usage spécifique, le couteau à lame fixe a une taille souvent plus importante par rapport aux modèles à lame pliable. D’ailleurs, sa légèreté permet de le transporter sans encombre.

Lame inox

L’acier inoxydable, ou l’inox est apprécié pour sa résistance à la corrosion et sa longévité. D’ailleurs, il permet de bénéficier d’une lame affûtée durablement.

Lame pliable

Le couteau à lame pliable peut servir à plusieurs types de tâches, comme les couteaux de survie. En effet, il peut fournir d’autres accessoires comme un décapsuleur. Par contre, il n’est pas adapté à tous les types de gibiers.

Lame en acier carbone

L’acier carbone est le plus performant pour la découpe. En effet, il ne nécessite pas d’être affûté fréquemment. Toutefois, il faut le protéger de l’oxydation, en le nettoyant et le séchant après chaque usage.

Le manche de votre couteau de chasse

A priori, le manche du couteau de chasse se décline sous différents matériaux. En effet, le matériau le plus reconnu est l’ormeau, qui est fragile et esthétique. En deuxième lieu, vous pouvez opter pour le manche aluminium, qui est léger et durable. Puis, le manche en os reconnu pour la simplicité de son entretien et sa robustesse. Par contre, le manche en fibre de carbone a les mêmes caractéristiques de l’os, mais en plus cher.

Enfin, le manche bois est adéquat pour tous les couteaux de chasse lourds.

Les différents modèles de couteaux de chasse

Couteau Bowie

Le plus connu, ce couteau de chasse à une lame à pointe relevée de 10 à 30 cm. En effet, il est le plus utilisé par le chasseur pour le dépeçage et le dépouillage.

Skinner

Le spécialiste du dépouillement de l’animal, le Skinner permet à découper la peau du gibier sans l’abîmer. En effet, il a une lame courte et fine à pointe montante. Toutefois, il doit être préalablement bien affûté.

Couteau d’éviscération

Le couteau d’étripage ou le couteau d’éviscération permet d’ouvrir l’abdomen de l’animal pour retirer les organes délicatement. D’ailleurs, sa lame se distingue par une partie crochue. Aussi, il peut servir pour le nettoyage des poissons.

Couteau Buck ou polyvalent

Le couteau polyvalent est un couteau multifonctions. D’ailleurs, il sert pour la découpe, le désossement et la dépouille du gibier. En plus, il existe en couteau pliable et fixe.

Couteau à désosser

Appelé aussi couteau de désossement, le couteau à désosser permet de détacher la viande de la carcasse efficacement. D’ailleurs, certains modèles peuvent être combinés avec un couteau de dépeçage.

Poignard de chasse

Le poignard de chasse ou la dague de chasse possède une longue et fine lame. En effet, il permet de transpercer le cœur du gibier. Ainsi, le poignard permet de tuer l’animal sans trop endommager sa peau ni toucher ses organes, avec le moins de souffrances.