Couteau Cuisine

Une cuisine bien équipée n’a pas d’importance s’elle n’est pas complète par des bons couteaux de cuisine. En effet, l’investissement principal d’un cuisinier est sa mallette de couteaux. D’ailleurs, le talent et le savoir-faire ne peuvent faire des miracles, si l’outil n’est pas efficace et performant.

Quel couteau de cuisine choisir ?

Avant tout chose, il est important de faire le point sur les matériaux des lames de couteaux. En effet, celle-ci détermine la performance de celui-là. Ainsi, il faut les différencier la lame forgée de la lame découpée.

Effectivement, la lame forgée est découpée d’une barre d’acier portée à haute température. Par contre, la lame découpée provient d’une plaque d’acier plat.

Par ailleurs, il existe 4 familles de couteaux de cuisine. Premièrement, le couteau à la lame acier est le plus performant des couteaux de cuisine. En effet, sa composition de carbone et de fer lui confère une grande longévité et plus de solidité. D’ailleurs, ce type de couteau inclut ceux avec une lame inox, qui est plus tranchante.

Ensuite, les couteaux céramique sont parfaits pour couper. Aussi, ils ne nécessitent pas un grand entretien ou d’être affûtés. Cependant, la céramique ne doit jamais être utilisée sur une surface dure. D’autre part, la marque japonaise Kyocera a présenté le premier couteau à la lame céramique.

Puis, les couteaux en acier Damas sont riches en carbone. D’ailleurs, la lame Damas se compose de plusieurs fines couches d’acier repliées sur elles-mêmes. En effet, les couteaux Damas sont résistants et très tranchants. Par ailleurs, ils sont reconnus grâce à leur motif particulier.

Finalement, le choix du couteau de cuisine est aussi important que le choix d’un couteau suisse.

La typologie des couteaux de cuisine

Tout d’abord, le couteau de cuisine peut avoir une lame souple ou rigide, droite ou courbé, un petit manche ou grand, etc.

Toutefois, chaque coteau a certaines caractéristiques.

Le couteau à tomate

Conçu pour découper les tomates sans les écraser, ce couteau de cuisine a le fil cranté. Aussi, il peut découper les fruits et les légumes à chair fragile.

Le couteau d’office

Le couteau d’office a une lame courte et pointue, avec un fil lisse permettant d’éplucher et de découper.

Le couteau universel

Le couteau universel a une lame longue et large lui permettant de découper, de hacher, d’émincer et d’éplucher les aliments.

Le couteau de chef

Le couteau de chef possède une longue lame pour découper et hacher la viande. Il permet d’émincer les fruits et légumes ainsi que les aromatiques.

Le couteau japonais, ou Santoku

Le Santoku est le couteau japonais de chef avec des alvéoles sur la lame.

Le couteau à désosser

Le couteau à désosser a une longue lame fine et courbée pour pouvoir suivre les os.

Le couteau à poisson, ou filet de sole

Avec une lame longue, fine et flexible, le couteau filet de sole suit l’arête principale du poisson pour lever le filet sans l’abîmer. Il sert aussi à dénerver une viande ou un foie gras.

La feuille de boucher

Nommée également le couperet de cuisine, la feuille de boucher permet de débiter les carcasses. Grâce à un format XXL, elle écrase les aliments.

Le tranchelard

Le tranchelard tranche la viande nettement, le rôti, la côte de bœuf et la volaille.

Le couteau à pain

Avec un fil cranté, le couteau à pain casse la croûte et taille la mie.

Le couteau à jambon ou à saumon

Le couteau à jambon a une lame longue pavée d’alvéoles pour découper finement des tranches de jambon ou de saumon.