Couteau Laguiole

Dans l’univers de la coutellerie française, il est impératif de s’intéresser au couteau Laguiole. En effet, les couteaux pliants Laguiole France ont été reconnus depuis 1900 à leur courbe singulière et leur lame fine.

En effet, l’élégance de ces couteaux de poche Laguiole est une icône incontestable parmi les petits couteaux.

L’histoire de la forge Laguiole : une évolution singulière

De fabrication artisanale, les couteaux Laguiole se fabriquent conformément à la tradition des couteliers de Laguiole et de Thiers. D’ailleurs, leur étiquetage « Fabriqué en France » leur confère la garantie d’une haute qualité.

En effet, la fabrication d’un couteau pliant suit plusieurs étapes pour délivrer un modèle unique. En plus, ces couteaux sont livrés avec certificat d’authenticité numéroté.

Ainsi, vous trouverez parmi les différentes lames traditionnelles :

  • Guillochées: décors de la lame par un ciselage fait à la main
  • Damas, dont les lames sont travaillées à chaud par couches successives d’acier et de carbone
  • Lames noires contemporaines et singulières

Pour compléter sa gamme, la marque propose aussi aux amateurs de vins le couteau sommelier Laguiole.

Finalement, les modèles de couteaux Laguiole nature à cran de sécurité sont dotés d’une ouverture facile et sécurisée grâce à un système de blocage de lame souple.

Traditionnels et design

Gamme classique, les couteaux pliants peuvent être en plusieurs matières. En effet, les lames acier se caractérisent par leur finition brillante ou satinée. D’ailleurs, les couteaux pliants traditionnels se composent d’une lame, d’un ressort et d’une abeille forgés.

Collection

A priori, la gamme Collection compte des modèles de petits couteaux avec abeilles ciselées à la main. Ainsi, ces modèles sont personnalisables au niveau de la lame, le « double platine » ou « abeille or ».

Séries spéciales et limitées

Les séries spéciales et les éditions limitées sont présentées à l’occasion d’évènements marquants ou en partenariat avec des marques.

Étuis et pierres à aiguiser

Pour sécuriser le couteau, un étui artisanal en cuir vous est proposé. Aussi, il existe des coffrets en bois et des pierres naturelles à affûter pour entretenir le couteau.

L’influence Yatagan 1860

Tout d’abord, le yatagan est un sabre d’origine turque avec une lame courbée. D’ailleurs, il est un dérivé de la machaira. En plus, le yatagan était le sabre de décapitation des condamnés à mort en Algérie avant l’introduction de la guillotine.

D’une autre part, le yatagan est le nom d’un couteau de poche basque de 12 cm. D’ailleurs, les rosettes sur le manche permettent la bonne manipulation du couteau.

En matière de coutellerie, le couteau pliant, utilisé historiquement à Aubrac, s’inspire du couteau navaja espagnol pour la lame yatagan et le manche effilé.

Par contre, la forme moderne du couteau Laguiole trouve ses origines en 1860. Toutefois, elle a connu une évolution symbolique à travers le temps, comme le vas du couteau suisse ou des couteaux de chasse.

En plus, les mouches ont connu une évolution pour s’orner de trèfles. De même, les ressorts deviennent guillochés à la lime.

Fabriqués sans mitres, ces couteaux se fournissent de Thiers. Ensuite, ils sont frappés à la marque Laguiole. D’ailleurs, la coutellerie Laguiole s’identifie uniquement par l’abeille et la mouche.